Gestion de la douleur

Les équipes médicales et soignantes s’engagent à prendre en charge, et à tout mettre en œuvre pour diminuer la douleur des enfants et adolescents pris en charge à l’IHOPe. Un CLUD, Comité de Lutte contre la Douleur, organise et coordonne cette prise en charge.
Dans chaque service, des soignants (médecins, infirmières, aides-soignantes) sont identifiés comme « référents douleurs » et ont pour mission d’assurer la coordination de la prise en charge et du traitement de la douleur.

Les équipes soignantes travaillant à l’IHOPe s’engagent à :

  • Prévenir les douleurs provoquées par les soins (piqûres, ponctions, pansements, biopsies) ou par la toilette, les mobilisations.
  • Utiliser tous les moyens médicamenteux et non médicamenteux disponibles pour traiter ou soulager les douleurs aigües ou chroniques, liées au cancer ou aux traitements (chimiothérapie, chirurgie, radiothérapie).
  • Ecouter les enfants et leur famille.
  • Apporter des explications et éduquer les patients a la bonne utilisation des traitements.
  • Evaluer, avec les enfants et leur famille, les résultats obtenus.
douleur

 Est-ce que je vais avoir mal et comment le dire ?

Trouver une réponse aux questions

de vos enfants !

C’EST PAR ICI !

Des outils d’évaluation de la douleur sont utilisés au quotidien : Echelle visuelle analogique ou EVA, ou échelle des visages. Pour les plus petits des outils d’hétéro-évaluation sont proposés.

Les antalgiques sont des médicaments qui soulagent la douleur. Ils sont nombreux et chacun est adapté à une situation particulière. La morphine est l’un des plus puissants mais certaines douleurs nécessitent d’autres traitements.

Des traitements non médicamenteux sont aussi efficaces et peuvent être proposés : relaxation (sophrologie), hypnose, distraction, prise en charge psychologique, … Certains membres de l’équipe soignante sont spécifiquement formés à ces techniques.

Enfin des techniques de prévention de la douleur liée aux soins sont utilisées en routine à l’IHOPe et sont systématiquement proposées lors de la réalisation d’un soin douloureux (MEOPA, Patch EMLA, anesthésiques locaux, anxiolytiques et antalgiques). La participation de l’enfant et de son entourage est essentielle dans cette prise en charge dont l’objectif est de faire que la douleur ne soit pas un problème à l’IHOPe.

Suivi psychologique

 

EN SAVOIR PLUS

Les espaces de détente

 

EN SAVOIR PLUS

Nutrition et diététique

 

EN SAVOIR PLUS